Message d'alerte Bouygues Telecom Lien cliquable

Bbox

Rupture de contrat et des CGV de bouygues telecom

Faits reprochés :

  • Manque de débit depuis avril 2021 constaté à plusieurs reprises par vos conseillers techniques sans solution (Le contrat stipule un débit de 20 méga minimum, lors du dernier entretien il y a un débit oscillant entre 2mega et 18.50mega). Faits constatées à plusieurs reprises par vos conseillers et appel enregistré pour preuve.
  • Contrat mis avec avantage smartphone, Donc le contrat est réputé FAUX en usant ce contrat vous êtes en USAGE DE FAUX. Preuve de l’achat de mon téléphone seul le 4 novembre 2019 à 14h53 (facture)
  • Prolongation du contrat téléphonique mobile au 9 mai 2022 au lieu d’août 2021, de surcroîts caducs car FAUX. Prolongation faite à la suite « d’un geste commercial » d’une conseillère technique qui a augmenté mon forfait 1 mois de téléphone, car je n’avais aucun moyen de communication dû à un problème internet qui a duré tout le mois d’avril. Preuve par appel enregistré du geste commercial.
  • Appel du 11 août (Depuis avril problème toujours non résolu !!! malgré l’arrivée d’un technicien qui m’a été facturé !!!!!!) qui m’indique qu’elle va m’envoyer une clé 4G pour « l’internet garanti » mais à réception il n’y a pas de carte sims ! Preuve appel enregistré de votre conseiller qui n’a pas voulu régler le problème malgré le fait que j’ai eu 80 kilomètres de trajet pour rendre cette clé, VOTRE ERREUR en magasin A MES FRAIS et sans geste commercial.
  • Mécontent des services désastreux du service client, je demande à avoir l’adresse et le mail du service consommateur et du médiateur de la téléphonie la même votre conseiller m’indique qu’il n’y pas de lois, ni d’obligation de médiateur pourtant inscrit par L’ordonnance du 20 août 2015 et le décret du n°2015-1382 du 30 octobre 2015 ont mis en place un régime de médiation des litiges de consommation généralisé à tous les secteurs professionnels, transposant la directive européenne du 21 mai 2013 (2013/11/UE) dans le Code de la consommation.
  • Facture d’août : AUCUN geste commercial pour le manque d’internet, l’excuse de votre conseiller : oui mais vous avez eu 100 giga sur votre téléphone ! preuve appel enregistré.
  • 8-9 septembre, je demande au conseiller, n’ayant aucune solution à m’apporter de vérifier le débit qui me dit que tout est normal avec 22 mega sur ma ligne pourtant lorsque je fais le test chez moi elle indique 10.5 Mega fait au téléphone avec témoin votre conseiller. Preuve appel enregistré.

Par ces faits, je réclame le remboursement intégral de mes factures depuis avril 2021(facturation du technicien compris, téléphone mobile et Bbox), la rupture du contrat internet et téléphone sans frais de résiliation pour le motif :

  • Non respect des obligations qui nous lient dans le contrat Box)
  • Changement de contrat téléphonique sans mon consentement (prolongation date de fin de contrat) du contrat téléphonie mobile
  • Diffamation sur le contrat qui stipule « avec avantage Smartphone », alors que le Smartphone a été acheté indépendamment.
  • Vos conseillers n’ont pas renseigné sur la loi française et directive européenne et font tout pour éviter que l’on a accès à l’adresse du service consommateur et du médiateur dont vous avez une obligation légale

CEDRIC
CEDRIC

CEDRIC

Niveau
0
5 / 100
points

Aucune réponse

Identifiez-vous pour accéder à votre compte

Identifiez-vous

pour accéder à votre compte

--- Placeholder

--- Placeholder

--- Placeholder checkbox

--- Placeholder


Mot de passe oublié




Logo Bouygues Telecom

Mon Espace Client à portée de main !


Je saisis mon numéro pour recevoir par SMS un lien de téléchargement de l’application.

Annuler