Message d'alerte Bouygues Telecom Lien cliquable

Mon offre

Modification d'une offre sans condition de durée ?

Bonjour, j'ai bien reçu votre mail d'augmentation de tarif incluant non pas des nouveaux services mais des augmentations des limites des services que je possède déjà, soit 20Go passés à 40Go dont 2Go DOM passés à 5Go. Je n'utilise jamais la totalité de mon forfait data.
Je vous rappelle que j'avais souscrit à cette offre promotionnelle, exlue Web, vente flash, sans condition de durée de 4,99€, en juin 2018, que vous augmentez maintenant malgré tout de 3€. Ceci concerne 2 de mes lignes.
Or les articles L120-1 et L121-1-1,19° du code de la consommation interdisent le caractère promotionnel d'une offre présentée de façon ambigüe.
Dans l'attente de votre réponse dans les plus brefs délais afin d'être éclairci sur ces ambiguïtés. Cordialement.

RAPHAËL
RAPHAËL

RAPHAËL

Niveau
0
42 / 100
points

Réponses

Bonjour,
Il n'y a pas d'ambiguité.
Le terme "sans condition de durée" tient à la durée de la promotion.
Elle n'est pas limitée à 3, 6 ou 12 mois, mais présente pour une durée non définie au départ.

RAPHAËL
RAPHAËL

RAPHAËL

Niveau
0
42 / 100
points

oui donc promotion à 4,99€ indéfiniment si l'on suit votre raisonnement ?

RAPHAËL
RAPHAËL

RAPHAËL

Niveau
0
42 / 100
points

CDI = Contrat à Durée Indeterminée (qui peut s'arrêter de façon indéterminée, sous conditions)
Sans condition de durée implique que le fournisseur s'engage à maintenir les services et le tarif quelque soit la durée.
Imposer une rallonge des services sans consulter le client et pour un coût plus élevé est abusif si on a un minimum de logique et qu'on est capable d'apercevoir que la majorité des clients s'en plaignent.
D'où le caractère ambigu de l'offre qu'il ne respecte pas telle qu'elle avait été signée et conclue en 2018.

Vous lisez le droit de la façon qui vous arrange, mais non.

"Sans condition de durée" c'est durée de promotion non définie. Tout comme CDI c'est une durée indéterminée, et ça peut se modifier (sous conditions) ou se terminer quand on veut.

Ici, les conditions c'est prévenir un mois avant et permettre la résiliation le cas échéant. S'agissant généralement d'une offre sans engagement, la résiliation est de toutes façons permise sans conditions n'importe quand.

"Imposer une rallonge des services sans consulter le client et pour un coût plus élevé est abusif si on a un minimum de logique et qu'on est capable d'apercevoir que la majorité des clients s'en plaignent."

Ça, ce n'est plus du droit. C'est un discours.

RAPHAËL
RAPHAËL

RAPHAËL

Niveau
0
42 / 100
points

Si vous estimez qu'un client est là pour interpréter les choses telles que ça l'arrange, je ne serais pas là. Cette loi arrange le fournisseur pas le client, et elle s'avère tellement juste que vous êtes envahis de plaintes à ce sujet. Mais vous avez raison ne changeons rien.
Bref je ne pas tergiverser avec vous, puisque vous ne faites que répondre aux intérêts de Bouygues Télécom.
La résiliation et le boycott me semblent être les meilleures solutions à cette incohérence.

Merci de confirmer que je lis correctement "cette loi".

Qu'elle avantage l'une ou l'autre partie, ce n'est pas le problème : c'est la loi.

Ça tombe bien, je ne voulais pas épiloguer non plus, c'est mon dernier message sur ce fil, je me désabonne.

Petite précision : dans un cas voisin, concernant Sosh, sur leur forum, je réponds exactement la même chose. Cherchez (même pseudo), vous verrez.