Message d'alerte Bouygues Telecom Lien cliquable

Mon offre

Augmentation de la Bbox de 19,99 à 22,99€ !!!

Je viens de recevoir un e-mail m'annonçant l'augmentation de mon forfait Bbox de 3€ à compter du 16 novembre 2020. Cela correspond à une augmentation de 15% !!!

Je trouve cela scandaleux. Je m'en fous complètement de vos appels illimités vers les mobiles.

Et évidemment il n'y a pas de possibilité de refus.

Ah oui l'Article L. 224-33 du code de la consommation est tout en bas de l'e-mail, en petits caractères...

Ne me sortez pas une réponse du genre "je comprends votre ressenti...", ni que je dois attendre le 16/11 pour pouvoir résilier sans frais, je peux résilier dès lors que j'ai eu connaissance de l'information donc dès maintenant. Abstenez vous également de me démarcher pour la fibre !!!

Ah oui, Je vois que j'ai 23671 points... super... génial...

ALEXIS
ALEXIS

ALEXIS

Niveau
2
1134 / 2000
points
Miari
Miari

Miari

Niveau
4
5000 / 5000
points
Equipe

Bonjour Alexis,

Faisons le point ensemble.

Votre tarif est ajusté par rapport aux offres actuelles et reste très avantageux par rapport à nos offres catalogue.
Pour vous donner du sens, l'ancien forfait a arrêté d'être commercialisé par Bouygues Telecom. Et en parallèle des offres plus riches en contenu sont régulièrement proposées sur notre site.

Les usages se multiplient, et la consommation globale de nos abonnés aussi. C'était un souhait de beaucoup d'entre vous de pouvoir bénéficier des dernières nouveautés, ce type d'enrichissement est fait dans ce sens.

Comme vous l'avez dit, nous effectuons ces modifications en toute légalité, conformément à l'article L 224-33 du Code de la consommation. Tous les opérateurs peuvent en effet modifier leurs conditions contractuelles sous réserve que les clients soient prévenus au moins un mois avant l'entrée en vigueur de la modification. Pour être totalement transparent, je tiens aussi à vous préciser que comme vous n’êtes plus engagé, vous êtes libre de résilier votre contrat à tout moment.

Alors oui, vous pouvez trouver moins cher ailleurs pendant un an, regardez bien cependant. Au-delà d'une offre promotionnelle de première année, vous restez sur l'offre la moins chère du marché pour du triple play.

Bonne journée,
Miari, Conseiller Woobees Bouygues Telecom

Cette réponse vous a-t-elle aidé ?

2 votants

Non (2)

Oui (0)

0%

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

PHILIPPE
PHILIPPE

PHILIPPE

Niveau
0
11 / 100
points

Si comme moi on vous impose une augmentation de 3€ pour des nouveaux services vous avez la possibilité de passer chez SFR EN BOUTIQUE pour avoir la fibre 500mgb/500mgb + box tv 160 chaines pour 16€ pour 1 an et ensuite il faut retourner chez sfr au moins 1 mois avant l'échéance pour conserver ce tarif

Miari
Miari

Miari

Niveau
4
5000 / 5000
points
Equipe

Bonjour Alexis,

Faisons le point ensemble.

Votre tarif est ajusté par rapport aux offres actuelles et reste très avantageux par rapport à nos offres catalogue.
Pour vous donner du sens, l'ancien forfait a arrêté d'être commercialisé par Bouygues Telecom. Et en parallèle des offres plus riches en contenu sont régulièrement proposées sur notre site.

Les usages se multiplient, et la consommation globale de nos abonnés aussi. C'était un souhait de beaucoup d'entre vous de pouvoir bénéficier des dernières nouveautés, ce type d'enrichissement est fait dans ce sens.

Comme vous l'avez dit, nous effectuons ces modifications en toute légalité, conformément à l'article L 224-33 du Code de la consommation. Tous les opérateurs peuvent en effet modifier leurs conditions contractuelles sous réserve que les clients soient prévenus au moins un mois avant l'entrée en vigueur de la modification. Pour être totalement transparent, je tiens aussi à vous préciser que comme vous n’êtes plus engagé, vous êtes libre de résilier votre contrat à tout moment.

Alors oui, vous pouvez trouver moins cher ailleurs pendant un an, regardez bien cependant. Au-delà d'une offre promotionnelle de première année, vous restez sur l'offre la moins chère du marché pour du triple play.

Bonne journée,
Miari, Conseiller Woobees Bouygues Telecom

JEAN-PAUL
JEAN-PAUL

JEAN-PAUL

Niveau
1
118 / 750
points

Hommage à l’article L 224-33 du Code de la consommation…

Je fais partie de ces centaines de clients fidèles qui ont la naïveté (feinte) de s’étonner de la hausse tarifaire du forfait Bbox, de 19,99€ à 22,99€, au prétexte d’ « enrichissement » de mon offre actuelle. Cette modification unilatérale du contrat est, il est vrai, un « avantage […] réservé à des conditions exceptionnelles ». Bref un privilège. Téléphoner de notre téléphone fixe à des portables, outre en France métropolitaine, aux Etats-Unis, au Canada, en Chine, à Singapour et en Corée du Sud ! Quelle aubaine ! Certes dans la limite de « 199 correspondants différents ». Même si cela peut apparaître comme une limite inacceptable pour chacun d’entre nous, cette offre quoiqu’un peu « cheap » dont nous allons « bénéficier », avouons-le, correspond à une nécessité partagée : BT a dû sérieusement étudier la liste de nos appels respectifs pour combler un tel besoin. « Nous sommes faits pour vivre ensemble » …disent-ils. Nous en avons la preuve !
Nous avons tous apprécié, sourire aux lèvres, cette rhétorique de marketing qui révèle un certain talent chez les rédacteurs (ou rédactrices). Le talent n’ayant, faut-il le préciser, aucun lien avec la moralité. Tout de même, se livrer à ce genre d’exercice dans le contexte assez tragique qui est le nôtre relève de l’abnégation. Au creux de la tourmente sanitaire, sociale, économique, édulcorer une hausse tarifaire de 15% par des arguments spécieux relève d’un vrai renoncement à ses propres valeurs pour servir un intérêt bien supérieur. Par exemple, la compensation des investissements en prévision du déploiement de la 5G. https://www.capital.fr/votre-argent/bouygues-impose-une-h....
Entre autres.
Nombreuses sont, à ce sujet, les réactions sur ce forum. Protestations, injures (bien malvenues), cris à vif, indignations, menaces, poussées de colères impuissantes, dérisoires défis sans écho. A tarifications erratiques, errance inquiète des consommateurs allant d’un péril vers un autre. Nous sommes pris et nous débattons pitoyablement dans les rets de fournisseurs qui se livrent une fausse concurrence et usent légalement des mêmes stratagèmes ; mêmes procédures (légales), mêmes pièges (légaux), mêmes hausses tarifaires (légales), mêmes préjudices (légaux). L’article L 224 – 33 du Code de la consommation est é(in)voqué à juste titre. Précieux texte ! Qui sert de paravent à d’autres articles non seulement du code de la consommation mais aussi du code du commerce, voire du code pénal. Et qui font mentir ceux qui parlent à tort et à travers de « vente forcée ». Ils s’abusent. Pot de terre contre pot de fer…
Quant à ceux qui parlent de « liberté bafouée », eux aussi, ils doivent se tromper. Là où il y a choix, il y a liberté. Grace encore à cet article L 224 – 33 ! Certes, notre liberté s’exerce dans des limites bien étroites. En dépouillant le mail que nous avons reçu de ses oripeaux rhétoriques, reste un message nous laissant entier notre libre arbitre : « Acceptez ou partez ». Soumission ou auto-exclusion. La liberté de choisir entre deux violences demeure une liberté. Ainsi nos dignités (si nous y tenons encore) sont préservées.
Houellebecq a dit que le monde d’après serait le même que le monde d’avant, en un peu plus pire. Pessimiste ! Quant à Simone Weil, on n’ose plus la citer. Et puis, après tout… : « Nous vivons une époque privée d’avenir. L’attente de ce qui viendra n’est plus espérance, mais angoisse. » (Réflexion sur les causes de la liberté et de l’oppression sociale, 1934) Exagéré, et hors de propos, vous en conviendrez.