Message d'alerte Bouygues Telecom Lien cliquable

Mon offre

Hausse de tarif de 3 euros sans mon consentement

Suite au mail que d'autres ont reçu apparemment...

Ces avantages vous sont réservés à des conditions exceptionnelles et sans engagement.
Vous allez bénéficier de 40Go en France métropolitaine, dont 5Go utilisables en Europe et DOM(1), pour seulement 3€* TTC de plus par mois. Cette modification tarifaire s'appliquera à compter du 27 avril 2020, dès la mise en place de vos avantages sur votre forfait mobile.
Nous vous remercions de votre confiance.

Pratique commerciale plus que douteuse, si je n'ai pas de possibilité de refuser cette "enrichissement" non consenti, je résilie (2 abonnements).

FLORIAN
FLORIAN

FLORIAN

Niveau
0
11 / 100
points
Alyson
Alyson

Alyson

Niveau
4
5000 / 5000
points
Equipe

Bonjour à tous,

Vous ne disposez pas tous de la même offre, l’évolution dont votre forfait fait l’objet peut donc être différente.

Si l’évolution est avec un refus possible vous aurez la possibilité de cliquer sur un lien en bas de page.

Toutes les conditions sont inscrites sur le mail/courrier que vous avez reçu.

S'il s'agit d'une offre avec refus possible vous retrouverez la communication sur votre espace client par ici https://www.bouyguestelecom.fr/mon-compte/dashboard , rubrique "Activités".

Merci de votre compréhension.

Alyson, Conseillère de Clientèle Bouygues Telecom

..................
Téléchargez l’Appli Espace Client sur Android et iPhone
http://po.st/ECBytel
..................

Cette réponse vous a-t-elle aidé ?

7 votants

Non (7)

Oui (0)

0%

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

MAGALI
MAGALI

MAGALI

Niveau
0
21 / 100
points

je suis dans le meme cas ! non mais je rêve c'est de la vente forcée pure et simple !!! je refuse catégoriquement cette offre dont je n'ai pas l'utilité

FANNY
FANNY

FANNY

Niveau
0
31 / 100
points

Pourquoi supprimez vous nos commentaires?
On veut refuser l offre!

MAGALI
MAGALI

MAGALI

Niveau
0
21 / 100
points

le conseiller virtuel , répond la même chose à chaque remarque !!

HERVE
HERVE

HERVE

Niveau
0
91 / 100
points

Oui une vrai saleté cette approche marketing. On n'est pas rentables donc on nous encourage à quitter ByT. Ou on nous force la main endeguisant cela comme une promo avantageuse dont on a nullement besoin. Evidemment la possibilité de refuser cette proposition n'est pas inscrite dans le mail... Et en effet ils se foutent de la gueule du client, enplus d'etre à la limite de la legalité. Une petite info aux associations de consommateurs ?? hein..

SANDRINE
SANDRINE

SANDRINE

Niveau
0
11 / 100
points

La manœuvre de Bouygue Telecom est claire : c'est de la vente forcée sans possibilité de s'y opposer.

Seules solutions :
1. Porter plainte, passer par une association de défense des consommateurs... ce qui risque d'être long...
2. Résilier le contrat.

Pour ma part, je choisis la plus simple : résilier mon contrat.

HERVE
HERVE

HERVE

Niveau
0
91 / 100
points

Plainte aupres des assos consommateurs. Le operateurs ont une peur bleue notamment de CLCV . A vos mail, tel, twitter...pour faire le buzz sur cette augmentation de tarif deguisée, vente forcée..
https://www.arcep.fr/demarches-et-services/utilisateurs/q...

STEPHANIE
STEPHANIE

STEPHANIE

Niveau
0
53 / 100
points

Bonjour,
Pour moi aussi, vente forcée j'ai appelé le service client ce 12 mars 2020, pour leur dire que je refusais cette augmentation, mais sans succès. Il s'agit d'une modification du contrat et d'une hausse tarifaire sans mon consentement.
voici ce que j'ai trouvé sur le net :
Plus qu’un objectif de fin d’année, c’est un véritable culte qui est voué au chiffre d’affaires par certains professionnels de la vente quitte à recourir à la vente forcée. Ces derniers ne sont en effet pas tous animés de bonnes intentions quant à la façon de faire grimper les chiffres. Tous les moyens sont mis en œuvre pour « doper » les ventes auprès des consommateurs.

Or, certaines de ces pratiques, en plus d’être agressives, sont illégales. C’est notamment le cas des ventes forcées, aussi appelées ventes sans consentement préalable. Examinons de plus près cette pratique commerciale afin d’appliquer les bonnes méthodes pour s’en protéger.

Loi pénale et consuméristes, alliées contre la vente forcée
La vente forcée se traduit par le fait pour un consommateur de recevoir par colis, un bien ou un service, pour lequel il n’a effectué aucune commande et n’a jamais donné son consentement préalable à celle-ci. Le colis indique en outre au consommateur qu’il a le choix entre, verser le montant mentionné pour conserver le colis ou réexpédier le colis à l’adresse indiquée. Il est à noter que les conditions caractérisant la vente sans consentement sont cumulatives.

Notons que le législateur a correctionnalisé cette infraction (loi n°2011-525 du 17 mai 2011). C’est-à-dire que l’infraction de vente forcée est passée du rang de crime à celui de délit.

Une sanction civile s’ajoute à celle précitée. Remarquons qu’elle est largement plus sévère que cette dernière. Le code de la consommation prévoit effectivement une amende de 300 000 € pouvant s’élever à 10% du chiffre d’affaires annuel du professionnel ainsi que deux ans d’emprisonnement (article L122-3 du code de la consommation). Ainsi, à côté de cette sanction, le code pénal prend des airs de guide préventif des actions à ne pas commettre sous peine d’être (peut-être) réprimandé… Concernant les personnes morales (entreprises…), le code pénal n’est guère plus sévère puisque le montant de l’amende pour ce type d’infraction peut atteindre 7 500 € au maximum (article 131-38 du code pénal).

Vente forcée : la protection des consommateurs avant tout
Telle est la devise, pourrait-on dire, du code de la consommation. Ce dernier est effectivement très strict concernant les personnes visées par cette pratique. Contrairement au code pénal qui utilise le terme de « personne », le code de la consommation distingue le consommateur d’une part (le destinataire de la commande) et le professionnel d’autre part (l’expéditeur). Cette différenciation traduit clairement la volonté du législateur de protéger les consommateurs face à la vente forcée (article L122-3 du code de la consommation).

Néanmoins, la généralité du terme « personne » propre au code pénal permet d’étendre la protection à tout type de destinataire, qu’il soit un consommateur ou un professionnel (Cass. Crim. 5 novembre 1985 n°84-93.318)

« De la connaissance de la pratique commerciale illégale, le professionnel vous pourrez informer ».

Dans l’hypothèse où le consommateur aurait malgré tout acquitté la somme exigée, des dispositions du code de la consommation existent pour le protéger. Il est alors fait obligation au professionnel de procéder au remboursement des sommes indument perçues. Le contrat qui aura été conclu sera par ailleurs nul et de nul effet.

Alyson
Alyson

Alyson

Niveau
4
5000 / 5000
points
Equipe

Bonjour à tous,

Vous ne disposez pas tous de la même offre, l’évolution dont votre forfait fait l’objet peut donc être différente.

Si l’évolution est avec un refus possible vous aurez la possibilité de cliquer sur un lien en bas de page.

Toutes les conditions sont inscrites sur le mail/courrier que vous avez reçu.

S'il s'agit d'une offre avec refus possible vous retrouverez la communication sur votre espace client par ici https://www.bouyguestelecom.fr/mon-compte/dashboard , rubrique "Activités".

Merci de votre compréhension.

Alyson, Conseillère de Clientèle Bouygues Telecom

..................
Téléchargez l’Appli Espace Client sur Android et iPhone
http://po.st/ECBytel
..................