Message d'alerte Bouygues Telecom Lien cliquable

Mon offre

Esprit commercial et éthique de Bouygues

Je partage juste une bien triste expérience avec Bouygues.
En janvier je change d'opérateur pour rejoindre Bouygues. Je contracte un abonnement ADSL, et passe mes trois lignes GSM (la mienne et celles de mes 2 enfants) également sous Bouygues.
Le service client me garantie qu'en cas de déménagement, tout est facile et au bénéfice du client. J'accepte donc un abonnement de 12 mois.
6 mois plus tard (mai 2019), pour raisons professionnelles, je dois déménager. Je quitte un petit village semi-rural pour rejoindre le centre Ville de Poitiers. Bêtement, je me dis que cela va être l'occasion de bénéficier de la fibre... J'appelle donc le service client qui me refroidit net ! Pas de fibre avant le printemps 2020 au mieux (alors que Orange en propose déjà) et surtout débit ADSL divisé par 5 par rapport à ce que j'avais dans mon précédent localement.
J'insiste car j'ai besoin de maintenir au moins le même débit qu'avant (qui n'était pourtant pas bien violent) et le seul conseil de la conseillère est de changer d'opérateur. Ce que je me résoud à faire, à contre coeur (j'avais pourtant vraiment envie de rester chez Bouygues, garder une unité avec mes lignes GSM, et éviter des démarches de changement d'opérateurs).
Je passe donc chez Orange. Rien à redire, rapide, efficace, finalement moins cher...
Et je reçois un mail très gentil de Bouygues m'informant que comme je m'étais engagé sur 12 mois je dois payer 59 euros de frais de résiliation + 270 euros pour les mois non consommés à venir.
J'imagine que le service juridique a bien blindé le truc et que j'ai signé des conditions générales de vente (de 15 pages en taille 6) qui les couvre. Mais moralement, éthiquement, commercialement, je suis assez choqué d'une telle pratique, dans la mesure où c'est l'absence de service Bouygues dans le centre ville d'une agglomération de plus de 150.000 habitants qui m'a obligé à changer d'opérateur.
Voilà ce que je voulais partager. Pour aussi mettre en garde ceux qui envisagent de rejoindre Bouygues.
Etienne, pigeon dépité

ETIENNE M.
ETIENNE M.

ETIENNE M.

Niveau
0
21 / 100
points

Réponses

chantoine
CHRISTOPHE A.

chantoine

Niveau
4
5000 / 5000
points

Vous dites que votre nouveau débit était divisé par 5. C'est différent d'une "absence de service" amha.

ETIENNE M.
ETIENNE M.

ETIENNE M.

Niveau
0
21 / 100
points

C'est vrai.
Ce que je mets en avant, c'est que le service initial pour le quel j'ai signé était pour un certain débit que Bouygues n'était pas en mesure d'assurer à l'issue de mon déménagement.

C'est un peu comme si je loue une porche, et qu'en déménageant on me la remplace par une mobylette. Certes, la mobylette reste un service de transport, mais reconnaissons que pour quelqu'un qui s'était initialement engagé pour une porche, ça ressemble à un arrêt de service.

chantoine
CHRISTOPHE A.

chantoine

Niveau
4
5000 / 5000
points

Je ne dirais pas cela :-)

Pour moi c'est comme si vous louez une Porsche en habitant près de la frontière allemande avec des autoroutes libres... et que vous déménagez et ne faites plus que de la ville avec votre nouveau métier.

Ceci dit je vous comprends... mais Bouygues n'est pas responsable de votre décision, à la base.

ETIENNE M.
ETIENNE M.

ETIENNE M.

Niveau
0
21 / 100
points

La responsabilité est partagée.
Celle de Bouygues, c'est de m'avoir affirmé lors de mon engagement initial que si je déménageais pour une grande ville j'aurais un meilleur débit.
La mienne, c'est de les avoir cru et d'avoir naïvement pensé qu'une entreprise de cette taille spécialisée dans la téléphonie, couvrait tous les centres villes des grandes agglomérations Française. Ce qui n'est malheureusement pas le cas.

Votre comparaison avec les autoroutes reste un peu tiré par les cheveux.
Mon usage internet n'a pas changé.

Mais très certainement que vous avez raison, la responsabilité juridique de Bouygues n'est pas remise en cause (d'ailleurs je ne le fais pas). Ce que je pointe, c'est bien la responsabilité morale, éthique et commerciale.

Bonjour Etienne, je peux entendre votre mécontentement. Cependant, lorsque vous avez ouvert votre box, le 26/01/2019, votre contrat était sur un an. Vous avez rempli un formulaire en ce qui concerne un déménagement. Un de mes collègues vous a contacté à 2 reprises, il n'a pas réussi à vous avoir en ligne. Vous avez pris l'initiative de nous quitter le 27/06/2019. Je suppose que si vous avez eu un conseiller à ce sujet, il vous a parlé des frais de résiliation ainsi que des pénalités de rupture de contrat.
Le Cas de Force Majeure est valide pour ces 5 situations :
Perte de service TV au sein de la même technologie : ADSL 3P vers ADSL 2P
Perte d'éligibilité de la technologie du client, même s'il est éligible à une autre technologie : fibre vers ADSL, ADSL vers fibre (le changement de VDSL vers ADSL n'est pas un CFM).
Passage de 2P ZD vers 2P ZND
Passage de DSLAM BT vers zone étendue
Le client est en attente des travaux d'adduction de la part de France Télécom depuis plus de 2 mois. Votre cas ne fait malheureusement pas parti d'un cas de force majeure. Les frais de résiliation restent donc à votre charge. Nous restons à votre écoute si besoin. Lisa, Conseillère de Clientèle Bouygues Telecom