Message d'alerte Bouygues Telecom Lien cliquable

Pros

tellement énervé?

Client pro depuis plusieurs années à quasiment 100E/mois (une box et deux téléphones) ; il y a plusieurs mois je veux donner la titularité à mon ex compagne sur notre ancienne box en commun qui était à mon nom, on fait tous les changements (courriers individuels, réponses à vos mails etc etc etc), et voilà qu'elle devient titulaire de cette ancienne box (cool!) et par la même occasion de tous mes contrats (ma box et mes deux lignes), et quand je me connecte sur les applications bouygues "bjr Mme mon ex"......
cela fait 12 fois que je vous appelle pour régler ça, qu'elle a évidemment donné son accord écrit et oral+++ pour refaire le changement, que malgré tout vous devez l'appeler pour lui demander son accord que je redevienne titulaire de MES contrats à sa place, que vous me dites que le problème est réglé, et qu'il ne l'ai pas ; encore la semaine dernière on me dit que c'est bon et aujourd'hui toujours rien... je rappelle et on recommence "je dois appeler votre ex compagne pour lui demander l'autorisation de changer le titulaire des lignes etc etc etc" alors que vous l'avez fait illégalement la première fois. Vous me cassez les couilles!!!!!

Donc ma femme qui voulait ouvrir une nouvelle ligne pro pour son activité médicale ne va pas le faire chez vous puisque vous êtes tellement éfficaces, et puisque la nouvelle conseillère m'affirme me rappeler lundi pour finaliser mon problème, je vous informe que si le nom de mon ex n'est pas supprimé de toutes mes applications et mon nom à moi titulaire remis sur tous les contrats lundi soir, vous aurez un LRAR de résiliation de tout , une opposition sur mon compte et un au revoir définitif.

C'est une honte, et on se fout bien de ma gueule chez vous.

A lundi

AMANDE G.
AMANDE G.

AMANDE G.

Niveau
0
11 / 100
points

Réponses

AMANDE G.
AMANDE G.

AMANDE G.

Niveau
0
11 / 100
points

le plus drôle c'est de voir encore le nom de mon ex en haut de cette foutue page comme si c'est elle qui écrivait le mail... croyez moi je ne ris pas, passez un très mauvais weekend.