Message d'alerte Bouygues Telecom Lien cliquable

Bbox

Le FAI Bouygues discrimine-t-il les demandeurs d'emploi ?

Demandant à résilier mon abonnement Bbox suite à un défaut technique avéré, un règlement de frais de 59 euros m'a été demandé. Le défaut ayant été jugé arbitrairement mineur, j'ai fourni une attestation de demandeur d'emploi, état donnant normalement lieu à une exonération. Or, à ma grande surprise, il m'a été demandé de justifier que mon dernier emploi avant licenciement était un CDI, tous les autres cas étant écartés . On remarque donc qu'un licenciement après un CDD, qui est pris en compte par Pôle Emploi pour procéder au versement d'une allocation pouvant dépasser 1000 euros, n'est pas une difficulté jugée suffisamment sérieuse par Bouygues pour justifier l'exonération d'un règlement de 59 euros. Mais ceci résulte peut-être de l'usage important de contrats dits "CDI de chantier", qui sont en fait des CDD à durée variable, pratiqué sur les chantiers de construction. Les détenteurs de contrats CDD étant en grande majorité plus fragiles et précaires que ceux qui ont un CDI, on peut également se demander quelle est logique pourrait expliquer qu'on leur refuse une exonération, et qu'on les discrimine. A propos, une telle discrimination arbitraire ne serait-elle pas abusive et ne serait-elle pas illégale ? Qu'en pensez-vous ?

JEAN H.
JEAN H.

JEAN H.

Niveau
1
127 / 750
points

Ah ah.

Une difficulté "suffisamment sérieuse" ce n'est pas la fin d'un CDD, inéluctable / prévue à l'avance. Et le contrat de chantier n'est pas loin du CDD, excepté la date de fin imprécise (qu'on peut retrouver dans certains CDD de remplacement). Par contre, le licenciement dans le cadre d'un CDI, c'est tout autre chose.

Je ne vois pas où est la discrimination. Tous les opérateurs se prémunissent contre certains "petits malins" qui souscrivent en savant pertinemment à l'avance qu'ils vont tenter de s'exonérer de quelque chose ensuite, par exemple parce que leur CDD prendra fin.

Ça va mieux comme cela ? C'était assez sur le fond ?

Cette réponse vous a-t-elle aidé ?

1 votant

Non (0)

Oui (1)

100%

100% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

Avant d'aller dans le détail, il faudrait éviter de commencer de travers : "un licenciement après un CDD" ça n'existe pas.

Sur le fond, une seule chose compte : le contrat et les conditions générales de vente. Que prévoient-elles dans ce cas particulier.

JEAN H.
JEAN H.

JEAN H.

Niveau
1
127 / 750
points

Bonjour. Il est visible qu'il est plus facile de chercher les défauts de forme que de répondre sur le fond, ce qui n'est d'ailleurs pas fait. Le commentaire "une seule chose compte: le contrat et les CGU" est déjà une manière de répondre à la question en privilégiant le contrat, même s'il contient des clauses abusives ou illégales (eh oui, cela existe !) à toute autre chose. C'est justement cela le problème: discriminer les chômeurs, ou plus exactement les causes de chômage, n'est-il pas abusif voire illégal, ce qui rendrait donc de même la clause abusive, voire illégale. Faut-il rappeler ici l'ensemble des clauses abusives des contrats de FAI pointées par la justice ? Je ne crois pas que Mr ou Mme Chantoine aimerait. Revenons donc au fond, si c'est possible.

Ah ah.

Une difficulté "suffisamment sérieuse" ce n'est pas la fin d'un CDD, inéluctable / prévue à l'avance. Et le contrat de chantier n'est pas loin du CDD, excepté la date de fin imprécise (qu'on peut retrouver dans certains CDD de remplacement). Par contre, le licenciement dans le cadre d'un CDI, c'est tout autre chose.

Je ne vois pas où est la discrimination. Tous les opérateurs se prémunissent contre certains "petits malins" qui souscrivent en savant pertinemment à l'avance qu'ils vont tenter de s'exonérer de quelque chose ensuite, par exemple parce que leur CDD prendra fin.

Ça va mieux comme cela ? C'était assez sur le fond ?

JEAN H.
JEAN H.

JEAN H.

Niveau
1
127 / 750
points

Mais je vois que cela fait bien rire, cher grand ami de Bouygues. Si la fin d'un CDD est en effet bien prévue à l'avance, ce qui ne l'est pas est le commencement d'un autre. Dans mon cas, et comme dans celui hélas de milliers d'autres personnes de ce pays, il y a souvent plusieurs CDDs de suite, puis à un moment plus rien. Ce n'est manifestement pas assez sérieux pour vous car vous n'avez sans doute pas ou pas encore vécu l'expérience. Vous verrez ("ah ah") c'est très marrant. Au fait, vous ne le savez sans doute pas non plus mais une indemnité pôle emploi ne démarre qu'après un délai de carence, ce qui exclut que les enchaînements puissent se faire sans perte d'argent. Donc non, "cela ne va pas mieux comme ça", et c'est encore bien insuffisant sur le fond

Ah je vois, Monsieur vient sur le forum pour poser une question à laquelle il estime avoir une réponse, et n'accepte donc que les réponses (positives) à sa question.

Désolé, je suis en fait l'ami de Bouygues + SFR + Orange, j'ai des abonnements en cours chez les 3. Et je n'ai ni CDD ni contrat de chantier ni CDI... même pas de couverture POLE EMPLOI en fait, tout en n'étant pas retraité.

Ah ah.

JEAN H.
JEAN H.

JEAN H.

Niveau
1
127 / 750
points

Un ami des FAI,donc, ce qui était en effet bien visible.

Encore raté. Un ami des opérateurs mobiles.

Et quand bien même, quel est le problème ? Faut-il enfiler un gilet jaune et raconter n'importe quoi pour "avoir raison" ?

JEAN H.
JEAN H.

JEAN H.

Niveau
1
127 / 750
points

Le rôle, voire métier, d'un « chantoine », mis à part de ricaner, est manifestement de tenter de pourrir ce type de sujets pour le compte de ses « amis » (dixit) . Cependant le sujet est posé, ici et ailleurs, et c'est l'essentiel. Bonne lecture et réflexion aux autres !

Non, c'est de débusquer les raccourcis rapides comme ceux contenus dans votre message initial.

Je ne peux être salarié de 3 opérateurs mobiles à la fois, convenez en.

Par contre, j'ai déjà reçu ce type de remarque simpliste sur les forums Red, Sosh... et ici. C'est bien la preuve de mon indépendance. Pour autant que d'aie à prouver quoi que ce soit, bien entendu.

Donc oui, je ricane.

Jean-Frederic D.
Jean-Frederic D.

Jean-Frederic D.

Niveau
4
5000 / 5000
points
Equipe

Bonjour Jean,

le fait d'avoir posté "X fois" en ouvrant de nouveaux sujets explique les "X " interlocuteurs que vous avez pu avoir, les "X" actions qui ont pu en découler, se croiser etc.

DONC :
1 Votre box est bien résiliée et ce dès à présent.
2 Suite à l'échange que vous avez eu avec Sandrine, je vous confirme que :

  • Vous serez facturé de 59 de frais de résiliation dans la mesure où il n'y a pas de cas de force majeure vous concernant. (Ni côté technique pour la création de boite mail secondaire, ni pour la fin d'un CDD)
  • Vous bénéficierez de la prime de restitution de 59e dès récupération dans nos stocks des équipements box
  • Dans la mesure où vous nous avons une trace d'une demande de résiliation datée du 28/01. Le préavis légal étant de 10 jours votre box aurait donc du être résiliée le 08/02. Votre box étant résiliée ce jour, nous vous remboursons donc le mois complet soit 22.99e.

Tout ceci est désormais noté sur votre dossier et je vous en envoie copie sur votre mail Orange.

Jean-Frédéric, Conseiller de Clientèle Bouygues Telecom

ERIC C.
ERIC C.

ERIC C.

Niveau
1
320 / 750
points

Ce sont des malhonnêtes chez Bouygues regarde bien sur le Forum, tout les abonnés fibres comment il ce font avoirent des prélèvements injustifiés , des installations fibre faite à l'arrache le technicien part ça marche 5 minute et ensuite plus de signal, , et des journées d'attente sans internet il y à des lois te laisse pas faire ... je ne sais pas si ton cas est unique ...

ERIC C.
ERIC C.

ERIC C.

Niveau
1
320 / 750
points

toi tais toi !

ERIC C.
ERIC C.

ERIC C.

Niveau
1
320 / 750
points

Ce n'est que vérité (véritas ) ! et j'arrête là ! la conversation ....bye