Message d'alerte Bouygues Telecom Lien cliquable

Services mobiles et applications

Le serveur pour obtenir le RIO est indisponible....Encore?

J'ai absolument besoin du RIO pour un des mobiles de notre asso et impossible d'accéder à votre serveur qui est indisponible. En cherchant sur le forum je vois que la question est très (trop) récurrente....Une solution??? Et c'est URGENT!
Merci

EVELYNE
EVELYNE

EVELYNE

Niveau
0
2 / 100
points

Réponses

VERONIQUE
VERONIQUE

VERONIQUE

Niveau
0
51 / 100
points

Bonjour,
Depuis hier RIO de bouygues est HS. après deux appels au 614, leur réponse est la suivante :" nos techniciens travaillent pour résoudre le problème, sinon adressez vous au service consommateur". Ce service consommateur est à Chantilly et on doit leur écrire par voie postale ( tiens, une entreprise de téléphonie mobile et FAI qui demande une communication postale pour une réclamation... ça sent l'enlisement!!!)
Bref.
l’article L.44 du code des postes et des communications électroniques dispose que : « Tout retard ou abus dans la prestation de conservation du numéro donne lieu à indemnisation de l’abonné ».
il est précisé que ce retard ou coupure de service est indemnisable après ' heures de coupures dudit service.
Or vous êtes en attente de RIO depuis le 16 juillet 2018.
Donc écrivez au service consommateur et signalez cette anomalie .
Voici ce que dit l'ARCEP
Que faire en cas d’échec ou de retard dans la mise en œuvre de la portabilité mobile ?
En cas de problème dans la mise en œuvre de la portabilité mobile (retard, interruption de service de plus de 4 heures, portage à l’insu de l’abonné, non prise en compte de la demande de portabilité, pertes d’appels suite à portabilité), l’abonné doit solliciter le service clients de son nouvel opérateur afin de lui signaler le dysfonctionnement et obtenir une correction.

Par ailleurs, l’article L.44 du code des postes et des communications électroniques dispose que : « Tout retard ou abus dans la prestation de conservation du numéro donne lieu à indemnisation de l’abonné ».

S’il souhaite obtenir une indemnisation, l’abonné peut, dans un premier temps, saisir par courrier (recommandé avec avis de réception) le service clients de son opérateur afin de lui demander à être indemnisé pour le retard subi.
Dans un deuxième temps, en l’absence de réponse du service clients ou si celle-ci ne convient pas à l’abonné, il a la possibilité de solliciter le service national consommateurs de l’opérateur, qui étudiera sa demande.
Dans un troisième temps, après avoir saisi le service consommateurs de son opérateur et si la réponse ne le satisfait pas ou s’il n’a reçu aucune réponse au bout d’un mois, le différend de l’abonné peut être porté devant le médiateur des communications électroniques.
Le médiateur des communications électroniques peut être contacté soit via le site http://www.mediateur-telecom.fr, soit à l’adresse suivante (par lettre simple) :
Le médiateur des communications électroniques
BP 999
75829 PARIS Cedex 17
Par ailleurs, tout abonné qui s’estime lésé peut informer la direction départementale de la protection des populations (DDPP) qui a compétence en matière de droit de la consommation.
Enfin, si la politique d’indemnisation de son opérateur ne lui parait pas adaptée, l’abonné toujours la possibilité de faire appel aux voies de recours de droit commun, en saisissant le tribunal compétent.

Comment demander la conservation du numéro mobile quand on est une entreprise ou une entité publique ? Quelles sont les particularités ?
La procédure est la même que pour les consommateurs, mais la demande de conservation du numéro est faite par le responsable de l’entreprise qui gère la flotte de mobiles (et non par l’utilisateur). Le gestionnaire de flotte a à disposition pour chaque numéro mobile le relevé d’identité opérateur (RIO) correspondant à chaque ligne mobile :

soit par un espace internet mis à disposition par son opérateur ;
soit par le support de facturation correspondant à la ligne mobile concernée.
Le gestionnaire de flotte muni des RIO correspondants sollicite directement le nouvel opérateur de son choix pour :

la souscription à un nouveau contrat ;
le portage du ou des numéro(s) mobile(s) concerné(s) ;
la résiliation du ou des contrat(s) correspondant avec l’ancien opérateur.
Pour en savoir plus sur le cadre réglementaire.
Les modalités de mise en œuvre de la conservation du numéro mobile (portabilité mobile) sont définies dans la décision n°2012-0576 de l’ARCEP.

Ecrivez leur tout comme moi.