Message d'alerte Bouygues Telecom Lien cliquable

Mon offre

Pourquoi je pars ?

Bonjour,
Après 6 ans de fidélité sans accroc, je paye un forfait B&You 19,99e par mois qui passe aujourd’hui à 4,99e en offre exclusive et dont je ne peux pas profiter, étant déjà client, autrement qu’en ouvrant une nouvelle ligne et donc en changeant de numéro, ce que je ne souhaite pas.
Jusqu’ici, ce genre d’offre ne m’avait jamais dérangé car leur tarif avantageux était limités dans le temps, je n’y voyais donc qu’une manière simple et efficace de votre part d’attirer de nouveaux clients, ce qui est la base du commerce et donc tout à fait normal.
Non, ce qui me chagrine vraiment ici c’est que ce tarif soit proposé « à vie » pour les nouveaux clients. Concrètement, moi, client fidèle, je paye quasiment 20 euros par mois depuis 6 ans pour un service que Bouygues propose aujourd’hui à un tarif 4 fois moins élevé à ses nouveaux clients, tout en me demandant, à moi, client fidèle, de continuer à payer 4 fois plus et ce pour « toute la vie ».
Transposons ça avec un exemple plus terre à terre : vous vous rendez-tout à l’heure au supermarché du coin dans lequel vous faite vos courses tous les mois depuis 6 ans, et en arrivant, un vigile vous indique que le magasin a était séparé en 2. On trouve les mêmes produits dans les 2 parties du magasin mais que les produits vendus dans la première partie sont tous à moins 75% par rapport à ceux vendus dans la 2e partie. Par contre il vous explique que, en tant que client fidèle, vous n’avez accès qu’à la partie où les prix sont les plus hauts.
Quelle sera la réaction logique de 99,99% des clients d’après-vous ?
J’ai donc contacté hier le chat Bouygues Télécom pour expliquer à quelqu’un de vivant cette situation un peu fâcheuse et frustrante pour moi, client fidèle. Je suis tombé sur un interlocuteur ma foie pas désagréable et plutôt compétant (ses réponses étaient bien préparées, sorties au bon moment, bref rien à dire) et qui, passé la complainte du petit assistant qui n’a évidemment pas le pouvoir de faire grand-chose, m’explique qu’il n’y a pas de problème : j’ai juste à résilier mon abonnement actuel et à ouvrir une nouvelle ligne en profitant de l’offre.
J’en reviens à mon vigile de supermarché, c’est donc comme si ce dernier vous disiez : attendez, ne partez pas, il y a une solution très simple, donnez-moi votre carte de fidélité, je vais la détruire devant vous, vous allez reposer votre caddie, remonter dans votre voiture, faire le tour du rond-point au bout de la rue, puis vous revenez vous garer, vous reprenez un autre caddie, vous vous faites refaire une nouvelle carte de fidélité et hop ! Vous aurez accès à la partie du magasin à moins 75% !
C’est super non ?! … En fait non, moi, client fidèle, je ne trouve pas ça super du tout qu’une société à laquelle je donne de l’argent tous les mois depuis 6 ans, me propose en substance, de dégager, pour revenir de plus belle dans la seconde et ainsi profiter d’un tarif nouveau venu en regardant les autres anciens clients continuer à jouer les vaches à lait pour me permettre à moi, ex-client fidèle, de profiter d’une offre intéressante…
C’est évidemment une question de principe, je ne souhaite pas qu’on me traite comme un vulgaire mouchoir jetable et d’un point de vue plus factuel, je ne souhaite pas changer de numéro de téléphone bien que votre cher assistant chat estime lui que : « Enfin monsieur, qu’est-ce que c’est une demi-journée à contacter votre répertoire pour leur dire que vous avez changé de numéro comparé aux 180 euros que vous allez économiser tous les ans ? Hu hu… »
Et bien non mon bonhomme, car ta super technique ne répond qu’à un seul de mes besoins, or la solution toute trouvée pour répondre à mes 2 besoins (à savoir payer moi aussi 4 fois moins cher et également conserver mon numéro) c’est de partir chez le petit voisin, chez RED en l’occurrence, qui propose actuellement le même type de forfait au même tarif mais en offrant évidement la portabilité du numéro.
Pour conclure (si vous avez déjà lu jusque-là franchement merci) ne vous inquiétez pas, il y a fort à parier pour que je revienne chez vous prochainement (et vous le savez très bien) car évidemment, dans 3 ou 6 mois ou même avant, vous referez une offre encore plus intéressante et donc SFR s’alignera et donc je me fâcherais avec eux car ils m’expliqueront que c’est réservé aux nouveaux clients, et donc je reviendrais chez vous, et 6 mois après, Sosh proposera une offre encore plus intéressante (enfin non pas eux…) … Bref vous avez compris que pour nous aussi client (fidèle ou pas, bien qu’avec ce genre de stratégie commerciale je pense que le terme « client fidèle » est voué à disparaitre) il est facile de vous prendre pour des mouchoirs jetables.

Je me doute que cette looooongue plainte équivaut à cracher dans la mer, mais comme, contrairement à ce que votre marché pense, derrière vos clients, qui ne sont à vos yeux que des numéros, il y a également des gens avec des bras, des jambes, des petits cœurs qui battent et pour quelque uns d’entre nous, ayant reçu une certaine forme d’éducation, je ne tenais pas à partir comme un voleur et avait l’envie de vous faire part du mécontentement d’un futur ex-client fidèle qui part surement un peu à regret mais qui part quand même (rassurez-vous, j’arriverais à m’endormir à peu près correctement ce soir quand même hein…)
Bon pour être tout à fait honnêtement j’espère aussi un peu malicieusement que ce mot incitera quelque uns de mes confrères clients fidèles eux aussi à partir voir ailleurs, juste comme ça pour vous embêter un peu (c’est de bonne guerre).
Bonne continuation et à bientôt surement !

yohan
YOHAN C.

yohan

Niveau
0
23 / 100
points

Réponses

CECILE P.
CECILE P.

CECILE P.

Niveau
0
11 / 100
points

Bonjour Yohan,
Ayant réalisé la même démarche que vous pour les mêmes raisons, je vais également me tourner vers la concurrence.
Il me semblait pourtant avoir appris qu'il était plus intéressant de fidéliser ses clients qu'en conquérir de nouveaux...

yohan
YOHAN C.

yohan

Niveau
0
23 / 100
points

Bonjour Cécile, merci pour votre retour.
Moi également c'est ce que l'on m'avait appris, mais cette théorie ne vaut plus grand chose dans une société ou tout (produits comme services et surtout client) est devenu jetable.
C'est bien dommage car de fait, nos comportements participent à ce manège, mais il y a un moment où jouer le rôle de la vache à lait, ça va 5 minutes...
Je n'hésiterai plus maintenant à aller tous les 3 mois moi aussi chez le plus offrant et quand Bouygues et ses petits camarades auront complètement scié la branche sur laquelle ils sont assis, nous verrons bien lesquels resteront en vie.
C'est évidemment à ce moment là que les prix des forfaits remonteront en flèche.

MAEVA L.
MAEVA L.

MAEVA L.

Niveau
0
12 / 100
points

:-/ même situation, même ressenti et cliente depuis 21 ans...! Le monde change et les valeurs avec...

DAVID G.
DAVID G.

DAVID G.

Niveau
0
51 / 100
points

Dans la même situation, le service client n'a jamais rappelé.
On finance les nouveaux clients (tant mieux pour eux) à 4 fois le prix !
C'est juste du vol !
Je vais donc changer toutes les lignes du foyer pour la concurrence !
Dommage, il y en avait une nouvelle à ouvrir...

ERIC D.
ERIC D.

ERIC D.

Niveau
0
44 / 100
points

Je me joins à vous, même motif, même punition; plus vous êtes fidèle, moins on vous considère, c'est tout simplement abhérent ! Pour ma part 2 lignes à supprimer et c'est la concurrence qui va être contente.

BENOIT B.
BENOIT B.

BENOIT B.

Niveau
0
69 / 100
points

Belle description mais qui omet un point crucial : Certes il est dit que fidéliser le client, c'est bien, mais il est surtout dit qu'un sou est un sou et que c'est ça l'important.

Dès lors, lorsque ton vigile va détruire ta carte et que tu reviendras après avoir fait le tour du rond-point, il te dira :
"Bonjour Monsieur. Pour l'accès au quartier privilégié, il faut la carte de fidélité. Elle vous coûtera 10€. Merci Monsieur. Bonne journée."
Et derrière toi, toute une file de gens ayant fait le tour du rond-point et attendant leur nouvelle carte ...
EVidemment, sur le long terme, c'est moins rentable, mais ils ne pensent pas vraiment sur le long terme...

De plus, ça augmente la ligne : "nouveaux clients" dans les stats, la seule qui est vraiment montrée pour la pub et dans les médias. Le chiffre des résiliations, personne ne s'y attarde, juste sorti de temps en temps pour faire crédible quand même...

Bref, c'est clairement une perte de temps (encore un adage qui vole en éclat...) pour des transactions idiotes, mais ainsi va la société mercantile...

Bonjour yohan, il m'est arrivé quasiment la même aventure chez un fournisseur concurrent avec des pratiques plus que discutables...
Et donc me voici désormais ici, où je me suis mise de suite à aider du mieux que je peux, les gens sur le forum.
La différence est que je ne reviendrai JAMAIS chez le fournisseur d'où je suis partie car ils m'ont complétement dégoutée :'(

yohan
YOHAN C.

yohan

Niveau
0
23 / 100
points

Merci Maeva, Lady, David, Eric et Benoit pour vos retours. C'est finalement assez rassurant de voir que nombre de clients peuvent être choqués par ce type de pratique. Au point de résilier, ce qui, avouons le, est la seule chose que nous pouvions réellement faire pour se faire entendre. Bien que sur le nombre de clients perdus et par rapport à ceux gagnés la balance doit malheureusement être à l'avantage de l'opérateur.
Remarque très pertinente Benoit, il est clair que les stats "positives" sont d'une extrême importance pour la communication (et les comptes rendu de CA), c'est même, je pense, le seul objectif des opérateurs aujourd'hui et de ce type d'offre. Faire reluire à un moment donné une stat un peu en berne.
Lady, même si j’exècre également toutes ces méthodes, je ne serais pas aussi catégorique que vous sur le fait de ne pas revenir chez tel ou tel opérateur. Quand on voit la simplicité avec laquelle on peut passer de l'un à l'autre. Si le réseau est correct et le prix inférieur, je n'hésiterais plus une seconde à me "vendre" au plus offrant, tant que ça sera dans mon intérêt. Ils ont inventé un jeu avec des règles douteuses, à nous d'en profiter en adaptant nos pratiques.