Message d'alerte Bouygues Telecom Lien cliquable

Mon offre

Résiliation forfait suite augmentation de tarif

Bonjour Bouygues Télécom !
En date du 26 mai 2017, j'ai reçu un mail indiquant l'évolution de mon offre de forfait "sensation" et la fin de l'offre multi-ligne avec une augmentation de tarif de 5 euros mensuel. C'est honnête de prévenir et évite une mauvaise surprise. (J'ai bien sûr, garder tout les mails)
Ce même email indique, écrit en bas en plus petit, le droit de résilier l'offre, sans frais, et ce conformément à l'article L 224-33 du Code de la consommation.
Chose faite, j'ai été a la concurrence avec une portabilité de numéro a la suite du paiement de ma première facture avec l'augmentation de tarif. Je suis parfaitement dans les clous (résiliation après l'augmentation et avant les 4 mois suivant l'augmentation de tarif)
Ce qui est moins honnête par contre, c'est de recevoir ce jour un mail avec une facture de 216,75€ (vous avez facturé les frais de résiliation correspondant a mon restant d'engagement, frais qui n'ont pas lieu d'être appliquer suite à l'augmentation de vos tarifs et qui laisse le droit à l'application de l'article L 224-33 du Code de la consommation. Article de loi que vous ne respectez pas. )
Moi par contre, je vais être très clair avec vous :
_Soit vous annulez cette facture qui n'a pas lieu d'être (au passage vous me devez 6,45€ de frais régularisation de forfait et de couplage, facture détaillé à l'appuie.)
_Soit je contacte une association de défense de consommateurs et je vais au tribunal de proximité.
Cette facture est censée être prélevé le 20 août 2017, réagissez vite.
Je reste bien entendu, disponible par MP.
Mr Vilaine.
Je ne me laisserais pas faire, peu importe le temps que ça prendra, sachez le Bouygues Télécom.
À très vite ;)

JULIEN
JULIEN

JULIEN

Niveau
0
23 / 100
points

Bonsoir,

Dans ce cas, envoyez un mail à la DDPP du Dpt 93 en leur expliquant ce vous avez fait. Vous pouvez leur mettre en pièces jointes, par exemple, la copie de votre courrier et de l'accusé de réception reçu par Bouygues. Elle vous répondra sous quelques jours.

En principe lorsqu'elle est d'accord avec vos explications, elle envoie une copie du mail à Bouygues. Cela devrait faire réagir Bouygues.
https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/coordonnees-des-DDPP-...

Bonne soirée.

Cette réponse vous a-t-elle aidé ?

2 votants

Non (1)

Oui (1)

50%

50% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

FRANCOISE
FRANCOISE

FRANCOISE

Niveau
1
211 / 750
points

Bonjour,

Je suis dans le même cas que vous, résiliation le 3/08/2017, j'ai bien fait les choses dans l'ordre également et je viens de recevoir par mail ma facture du mois d'août où ils me réclament également une indemnité forfaitaire de résiliation de 114 euros.
Je ne suis bien évidemment pas d'accord pour leur régler cette somme et je ne la leur réglerais pas.
Par contre j'ai fait opposition à tous leurs prélèvements, donc le 23 août ils ne pourront pas me piquer 114 euros, je vous conseille vivement d'en faire autant, cette démarche est gratuite auprès de votre banque.
A l'heure actuelle c'est eux qui me redoivent 1.93 euros !!!

Bonne journée.

JULIEN
JULIEN

JULIEN

Niveau
0
23 / 100
points

Oui Françoise, j'ai également suspendu l'autorisation de prélèvement auprès de ma banque. J'ai du me déplacer en boutique, car aucune réponse (Facebook/Twitter)
Le vendeur m'a bien confirmer que la facture n'avait pas lieu d'être, car je suis parfaitement dans les clous pour la résiliation sans frais (article L 224-33 du Code de la consommation)
Le service juridique est sensé me contacter demain pour "voir que faire". Moi c'est clair de mon côté, je ne paie pas.
Et comme vous, il me doivent un petite régularisation de forfait de 6.45€.
J'envoie ce jour une lettre A/R.

Bonjour,

Pour ne pas avoir ces frais de résiliation à payer, il faut indiquer à Bouygues que vous avez résilié suite à l'augmentation de votre tarif.
Peut-être est-ce possible par téléphone ou chat ou Facebook... à condition de recevoir un mail en retour confirmant la résiliation sans frais. Sinon il ne reste que la lettre recommandée avec AR.

Révoquer l'autorisation de prélèvement c'est la 1ère chose à faire. Maintenant si vous avez de l'argent à récupérer (frais de restitution du matériel de 59€ et/ou dépôt de garantie de 49€) c'est une autre affaire.

N'oubliez pas que vous avez huit semaines pour demander à votre banque le remboursement d'un prélèvement autorisé. C'est gratuit.

FRANCOISE
FRANCOISE

FRANCOISE

Niveau
1
211 / 750
points

Bonsoir,

Pour résilier mon offre de téléphonie je leur ai bien envoyé une lettre RAR en leur précisant les raisons pour lesquelles je ne souhaiter plus faire partie de leurs clients, c'est à dire l'augmentation de mon forfait que je n'ai jamais accepté en signant un quelconque document envoyé par leurs soins, je leur ai bien précisé les articles du code de la consommation et je leur ai même demandé qu'ils m'envoient leur dernière facture par courrier mais ils ne tiennent même pas compte de ce que vous leur écrivez, pour ma part je ne leur renvoie pas une lettre RAR pour le moment, j'attends qu'ils se manifestent si toutefois ils se manifestent et ensuite je leur répondrais.
Pour ma part je n'ai rien à récupérer chez Bouygues à part les 1.93 euros.

Bonne soirée.

Bonsoir,

Dans ce cas, envoyez un mail à la DDPP du Dpt 93 en leur expliquant ce vous avez fait. Vous pouvez leur mettre en pièces jointes, par exemple, la copie de votre courrier et de l'accusé de réception reçu par Bouygues. Elle vous répondra sous quelques jours.

En principe lorsqu'elle est d'accord avec vos explications, elle envoie une copie du mail à Bouygues. Cela devrait faire réagir Bouygues.
https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/coordonnees-des-DDPP-...

Bonne soirée.

JULIEN
JULIEN

JULIEN

Niveau
0
23 / 100
points

J'ai reçu un message de Bouygues en fin d'après-midi hier,

"Je vous confirme que le 06 61 18 20 90 est bien éligible à la résiliation sans frais suite à la perte de la remise multi-lignes. Informatiquement, les pénalités ne s'annulent pas automatiquement lors d'une portabilité du numéro.

Je n'ai plus la main pour stopper le prélèvement de la facture de 216,75€. Pouvez-vous faire opposition auprès de votre banque? ensuite, j'annulerai les frais de résiliation lorsque nous aurons la visibilité de l'impayé.
"

Voilà, ça semble sur la bonne voie pour mon cas...

MAY
MAY

MAY

Niveau
0
12 / 100
points

Je passe chez orange, fibre au même prix pendant un an, aucun frais de résiliation puisque augmentation de tarif. Dommage pour Bouygues, leur service client et technique étaient top. Je n'oublie pas de faire opposition aux prélèvements bouygues.

CARMINA
CARMINA

CARMINA

Niveau
0
65 / 100
points
CORINNE
CORINNE

CORINNE

Niveau
0
12 / 100
points

Trois des principaux opérateurs, Orange, SFR et Bouygues Telecom, ont augmenté le prix de certains de leurs forfaits mobiles ou fixes, ou via des options "alléchantes" parfois. Décryptage de l'UFC-Que Choisir.

Pendant que la plupart de leurs clients étaient en vacances, les opérateurs télécoms en ont profité pour revoir à la hausse certains de leurs tarifs. C'est la mise en garde adressée par UFC-Que Choisir, quelques jours après celle de 60 millions, aux consommateurs: "Si vous êtes un client SFR, Bouygues ou Orange, vous feriez mieux de changer vos habitudes et, pour une fois, regarder de près votre prochaine facture. Ces trois opérateurs ont en effet profité des vacances estivales pour augmenter le prix des abonnements d’une partie de leurs clients" explique l'association.

Tous les clients de ces opérateurs ne sont pas forcément concernés mais mieux vaut être prévenu. Chez Bouygues Telecom, on utilise un procédé classique. Il consiste à facturer en supplément les frais mensuels de location de la box internet Miami, qui étaient jusque là inclus. Cela ajoute 3 euros en plus chaque mois sur la facture pour les abonnés à cette offre fixe.

Pour SFR, une option baptisée Privilège est "proposée" pour accéder à nouveaux contenus dont la chaîne Altice Studio, lancée le 22 août dernier. Mais, elle relève le prix des offres fixes ou mobiles de 2 à 5 euros par mois, laquelle option, en l'absence de résiliation, s'applique. Enfin, chez Orange, le prix de l'offre fixe Découverte Internet passe de 21 à 24,99 euros (+3,99 euros/mois) et celui du forfait mobile Mini de 14,99 à 16,99 euros (+2 euros/mois) sous ouvert d'une extension de l'enveloppe dédiée à l'internet mobile (enrichie à 5 Go).Des courriels peu explicites sur les hausses de prix

Si les opérateurs ont tout à fait le droit de modifier à la fois le contenu et le prix de leurs forfaits, ils sont tenus d'en informer leurs clients. L'association de défense des consommateurs met en garde contre les courriels envoyés durant l'été 2017, censés prévenir des hausses à venir mais souvent peu explicites à ce sujet.

"Chez SFR, la plupart des clients ont découvert l’existence d'une option "Privilège" par un simple mail présentant le contenu de l’offre et son prix (3 ou 5 €/mois selon les cas). Rien, en revanche, n’indiquait clairement que, sans réaction de leur part, le prix de cette option apparaîtrait sur leur prochaine facture" explique UFC-Que Choisir. Quant l'email de Bouygues, il annonçait principalement la possibilité d’accéder à des dizaines de journaux et magazines sur smartphone ou tablette" souligne l'association de consommateurs.Savoir faire jouer la concurrence en profitant de promotions

Heureusement, les clients disposent d'un peu de temps pour contester ces hausses en résiliant éventuellement leur abonnement. Conformément à l’article L. 224-33 du code de la consommation, ils ont quatre mois à partir du changement de tarif pour résilier leur abonnement sans frais. En revanche, "au-delà de cette période, la modification sera considérée comme acceptée par le client" rappelle l'association."Les consommateurs peuvent profiter de l’occasion pour faire jouer la concurrence. Rejoindre un nouvel opérateur permet souvent de bénéficier des tarifs promotionnels accessibles uniquement aux nouveaux abonnés" souligne-t-on chez 60 millions de consommateurs.